A

Interview / Podcast: Cookie Monster Galaxy

Posted on 4 décembre 2013 by Eliot.C

Good evening everyone, we are extremely happy to introduce you to Cookie Monster Galaxy a Parisian Hip Hop producer. On the menu: an exclusive podcast for Felfelosophy tributing Nujabes, a playlist with some of his latest tracks and an interview in both French and English to understand the world that surrounds this great artist. Enjoy

—————————————————–

VERSION FRANÇAISE

—————————————————–

PODCAST EXCLUSIF POUR FELFELOSOPHY

Une petite introduction pour nos lecteurs
Cookie Monster Galaxy, Compositeur, Producteur, Beatmaker et Rêveur. J’ai 21 ans, je viens de Paris (France).

Pourquoi as-tu décidé de te lancer dans la production ? Comment ton ascension musicale s’est elle passée ?

Sérieusement, je ne sais pas … Peut être pour m’échapper psychologiquement de ce monde et voyager dans une galaxie ou les problèmes seront juste derrière moi. Mais aussi pour rencontrer et collaborer avec des artistes du monde entier ayant tous des cultures et religions différentes. Je voulais surtout donner la chance aux artistes qui n’en avaient pas les moyens de partager leurs histoires !

Nujabes est celui qui m’a donné envie de produire mes propres projets. Tout comme lui, je voulais donner la chance à d’autres artistes de raconter leurs vécus, leurs histoires et leurs amours à l’aide de la musique. Fin février 2010, alors que j’écoutais un matin « Feather » de son album « Modal Soul » pour la millième fois, j’ai appris son décès … Au début je n’y croyais pas, je me disais que non ce mec ne pouvait pas mourir maintenant ! J’ai pleuré comme pas possible et je me suis dit que j’allais l’honorer à ma façon, que moi aussi tout comme lui je partagerais au monde entier ma musique à travers diverses collaborations et instrumentales. Rest in peace Seba Jun.

Après le décès de Nujabes février 2010, je me suis mis à la production puis fin 2011 j’ai décidé de partager mon travail sur Soundcloud. J’ai balancé le premier projet « Good Galaxy » dont la track qui représentait le projet était « God Needed Nujabes ». 4 ou 5 jours après inscription « God Needed Nujabes » s’est retrouvée « Soundcloud of the Day ». Après je ne sais pas si on peut parler d’ascension musicale, mais c’est vrai que après les petits échos de la track musicalement ma vie a changé. J’ai même reçu un message de soutien de « Shing02« , l’un des plus fidèles acolytes de Nujabes ! A partir de la, je me suis dit qu’on allait continuer les projets mais par contre j’allais donner la chance à d’autres artistes des quatres coins du monde de partager la même énergie et le même but fixé qui est de raconter notre histoire !

Quelles sont (musicalement) tes plus grosses sources d’inspiration quand tu composes ?

 Ma plus grosse source d’inspiration est tout d’abord la vie, le monde qui nous entourent, la nature, les gens, les autres artistes, mes amis mais surtout ma famille.

Puis, musicalement je dirais :

  • (Trip-Hop/Hip-Hop) : Nujabes / Uyama Hiroto / Shing02 / Substantial / Funky DL / Cise Starr / J-Dilla / Madlib / Doom / Knxwledge / Rhapsody
  • (Electronic) : Flying Lotus, Tokimonsta, Nosaj Thing, Thundercat
  • (Jazz) : Miles Davis, Louis Amstrong, Yusef Lateef
  • (Rock/Pop-Folk/Blue Wave) : Nirvana, Red Hot Chili Peppers, Linkin Park, Lykke li, King Krule.

Peux tu nous parler un peu de tes anciens projets et de tes projets actuels?

A ce jour, j’ai réalisé 5 projets. Mon premier projet était « Good Galaxy », par la suite j’ai sorti « Name on a Cloud » en collaboration avec pas mal d’artistes. Pour finir j’ai sorti « Good Galaxy II » en collaboration avec plusieurs artistes du second projet. 1 an s’est donc écoulé. Par la suite j’ai voulu prendre une pause car j’ai eu pas mal de problèmes personnels et je voulais donc absolument me reposer mentalement. Après tout ça, je voulais absolument faire des EP. J’ai donc pendu deux EP « Childhood » et « Flower».

Comme projet actuel, je vais sortir mon sixième projet « BLUE » EP qui sera disponible courant décembre 2013, histoire de clôturer l’année en beauté.

On te voit collaborer pas mal avec des rappeurs français (Basik School) et américains (Ommetis) ainsi que d’autres producteurs et beatmakers. Comment se passe la prise de contact avec ces autres artistes et quelle plus value t’apportent ces collaborations ?

La prise de contact se fait généralement via Soundcloud, Facebook ou Twitter. Pour ma part quand je me promène dans la soundcloudsphère, il m’arrive souvent de checker le profil d’autres artistes. Puis quand j’écoute et qu’il y’a un truc, une émotion ressentie dans la track, je vois un grand flash à travers mes yeux et je me dis … Il faut absolument que je bosse avec cet artiste !!! Puis le contact peut se faire. Inversement, un(e) artiste peut m’envoyer un message avec son travail. J’écoute attentivement puis après si on a les mêmes délires, le même univers et surtout la même passion musicale, on travaille ensemble.

Tous les jours je reçois des mails et je n’hésite pas à les lire tous et à écouter avec sérieux le travail envoyé. Je me sens obligé de répondre à chaque mail chaque jour en donnant ma réponse et mon avis. Quand j’étais petit, je m’étais dit que si moi-même j’étais artiste et que j’avais la possibilité d’aider un artiste en lui donnant des conseils ou en lui présentant un artiste adéquat à son talent, je le ferai avec grand plaisir.

Beaucoup de tes sons sont sur soundcloud justement, mais as tu déjà joué en live?

Oui, j’ai déjà fait des live sur Paris. Mon premier concert était au « Disquaires » sur Paris, ambiance de ouf ! Tous les concerts faits ont été organisés à l’aide de « Soulville » et plus précisément de Charly Amouhou et de Molskee’Mo. Le label Laruche Records m’a aussi invité à l’un de leur live au « 35 Tours ». Les mecs de ce label sont justes … Wouaw ! Des mecs en or avec un cœur énorme !

Justement, parles-nous un peu de tes labels?

Tout d’abord il y’a le label « Laruche Records », un label Independent parisien. Les personnes qui gèrent le label sont Lafayette Ellis, Axel Haddar et il y’a aussi bien sûr Maxime, Punta Rosa, Chinau, El train, Doc Mastermind, Roghsoul, Alex Rasamimanana et pas mal d’autres artistes. Ce sont des mecs qui se donnent à fond pour montrer au monde leurs talents !!! Laruche Records est une famille pour moi !

Il y’a aussi « Modern Filth », un label Independent situé à Los Angeles (Etat Unis). Je suis dans le label depuis peu de temps mais ils ont été très accueillants avec moi. Ils me laissent carte blanche pour les projets effectués dans le label. Pas de contrainte de temps ou d’organisation, je suis maitre de mes décisions concernant les projets à sortir dans le label. Pour l’instant j’ai réalisé deux tracks pour le label – un remix de Toro Y Moi et un autre de Aaliyah. J’ai déjà fait la connaissance de Amati, FrankFurt-Funk et aussi de Handbook que je connaissais déjà auparavant.

Quelle est ton opinion sur le rap commercial actuel? Penses tu qu’il noie l’intégrité de certains talents pour se faire plus d’argent ?

Après de nombreuses années de réflexion, j’ai découvert en faite, que … le rap commercial n’existe pas ! C’est vrai vous allez me trouver bizarre mais en fait le rap c’est du rap. En fait, même si tout le monde par exemple va me dire que cet artiste fait pas du rap ou que ce qu’il fait n’est pas la définition même du rap, je ne pourrais pas répondre à ça, car je n’aime pas critiquer les gens ou les artistes. Chacun a sa vie, chacun parcourt son chemin. Cependant, ce n’est pas les artistes qu’il faut viser. Les responsables sont pour ma part les maisons de disque qui effectuent des choix stratégiques par rapport à la demande. Voilà pourquoi les labels indépendants sont meilleurs pour ma part. Les mecs qui créent des labels sont généralement des mecs qui étaient rappeur, dj, beatmaker ou un groupe de potes qui veulent faire évoluer d’un grand coup de pied la musique d’aujourd’hui et de demain – Dédicace à Laruche Records, Modern Filth, Soulection, Hydeout Production, Stones Throw Records et bien d’autres labels indépendants qui se donnent à fond pour faire évoluer le monde de la musique et le monde demain !!!

Peux-tu nous faire partager 5 sons qui te semblent essentiels d’avoir dans nos ipod :

Merci à Felfelosophy pour cette interview et merci surtout à Eliot ! 

—————————————————–

ENGLISH VERSION

—————————————————–

EXCLUSIVE PODCAST FOR FELFELOSOPHY

Can You Introduce Yourself

Cookie Monster Galaxy, Composer, Producer, Beatmaker and Dreamer. I’m 21 years of age, from Paris, France

Why did you decide to start producing? How did your musical ascension happen?

Honestly, I don’t know… Maybe to psychologically escape from this world and travel in a galaxy where all the problems are just behind me, but also to meet and collaborate with artists from all over the world that have different cultures and religious views. I started because I wanted to show that any artist, even those who don’t have much, can also have a chance to share their story.

Nujabes is the one that made me want to start producing my own projects. I wanted to give opportunities to other artists to share their stories, their loves through music. End of February 2010, while I was listening to « Feather » from his « Modal Soul » Album for the thousand time, I heard about his death… at the start I didn’t believe it, I was telling myself that this guy couldn’t die now! I cried like never before, but I told myself that I would honour him with my music by sharing my music with the whole world through diverse collaborations and instrumentals. Rest In Peace Seba Jun.

After Nujabes’s death I started producing and by the end of 2011, I decided to share my work on Soundcloud, I dropped my first project « Good Galaxy » which had the track « God Needed Nujabes » to represent it. 4-5 days after this, « God Needed Nujabes » was  « Soundcloud of the day ». After, I don’t know if we can talk about musical ascension, but my life clearly changed after that. I even received a message from « Shing02« , one of Nujabes’s most recurrent partners! From then on, I told myself that I would continue my projects by giving chances to other artists from all over the world and share our energy and our main goal in sharing our stories.

What are (Musically) your major sources of inspiration when you compose?

My major source of inspiration is mainly life, but it is also the world that surrounds us, nature, people, other artists, my friends and my family of course.

Then musically, I would say:

  • (Trip-Hop/Hip-Hop): Nujabes / Uyama Hiroto / Shing02 / Substantial / Funky DL / Cise Starr / J-Dilla / Madlib / Doom / Knxwledge / Rhapsody
  • (Electronic): Flying Lotus, Tokimonsta, Nosaj Thing, Thundercat
  • (Jazz): Miles Davis, Louis Amstrong, Yusef Lateef
  • (Rock/Pop-Folk/Blue Wave): Nirvana, Red Hot Chili Peppers, Linkin Park, Lykke li, King Krule.

Can you talk to us about your previous and current projects?

Up to today, I’ve realised 5 projects. My first one was « Good Galaxy », then I released « Name On A Cloud » in collaboration with quite a few artists. Finally, I dropped « Good Galaxy II ». I then took a break from producing because I had personal problems to resolve and needed time to rest psychologically. After all that, I absolutely wanted to drop EP’s. I dropped 2 EP’s « Childhood » and « Flower ».

As for current projects, I am just about to release my 6th project called « Blue » EP that will be available this December to finish off this year in style.

We see you collaborate quite a lot with French rappers (Basik School) and American ones (Ommetis) as well as with other producers and beatmakers. How do you make contact with these other artists and what benefits do these collaborations bring?

Contact generally comes via Soundcloud, Facebook or Twitter. In my case, it happens when I browse in the Soundcloudosphere, I might check out profiles of other artists, if something happens, if I feel an emotion in someone’s track then I might tell myself that I absolutely need to work with this artist. Then, I just contact the artist and we can start collaborating. On the other hand, if an artist contacts me and sends me his work, I will carefully listen to it and then if we have the same ideas, vision and musical passion we can start working together.

Every day I receive mails and I never hesitate to read them and listen to the work that is sent to me. I feel that I have to answer each email and give my honest opinion. When I was younger, I told myself that if I were an artist and that someone sent me their work for an opinion, I would definitely give advice and redirect them to another artist with a similar taste that could create good chemistry. I am happy to do that.

A lot of your music is on soundcloud, but have you already performed live?

Yes I have, I already performed a few times in Paris. My first concert was at the « Disquaire » in a fantastic atmosphere. All the concerts that I have done were organised with the help of « Soulville » and more precisely Charly Amouhou and Molskee’Mo. The « Laruche Records » label have also invited me to one of their lives at the « 35 Tours ». These guys are just… Wouaw… Golden with a huge heart!

Now, talk to us a bit more about your labels:

First of all there is « Laruche Records », an independent Parisian label. The people that manage it are Lafayette Ellis, Axel Haddar, Maxime, Punta Rosa, Chinau, El train, Doc Mastermind, Roghsoul, Alex Rasamimanana and many more artists. They’re people that always give it their all to show their talents to the world. They’re like a family to me.

Then there is « Modern Filth », another independent label located in Los Angeles. I’ve been with this label for a short time now but these dudes have been so welcoming to me. They let me do whatever I want for my projects under the label. No time or organisation constraints, I am the master of my decisions concerning the projects that I release with this label. So far, I have dropped two tracks for this label; A remix of « Toro Y Moi » and another one of « Aaliyah ».

I already met Amati, FrankFurt-Funk and also Handbook from this label.

What is your opinion on current commercial rap? Do you think it drowns the integrity of certain talents to make more money?

After a number of years of reflexion, I discovered that commercial rap doesn’t exist! You are probably going to think I am weird but to me rap is rap. I don’t like criticising other artists or people because everyone has their journeys, paths and life. Nevertheless, I don’t think artists should be the ones we target and criticise. In my opinion, the guys responsible for this are the record labels that strategically make decisions to increase their demand. That’s why independent labels are usually better than big ones. The people that create the labels are generally rappers, DJ’s, Beatmakers or just a bunch of friends that want to bring something new to the music of today and tomorrow. Respect to Laruche Records, Modern Filth, Soulection, Hydeout Production and Stones Throw Records that work so hard to make the music grow for tomorrow.

To conclude, What 5 essential tracks do you think we should have in our Ipods?

Thanks to Felfelosophy for this interview and special thanks to Eliot!

———————————————————————————————————

MORE COOKIE MONSTER GALAXY ON :

FACEBOOK

SOUNDCLOUD

BANDCAMP

———————————————————————————————————

Be the first to leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>